African Continental Free Trade Area: Journalists sensitized on issues and perspectives

La direction du commerce extérieur a organisé le mois de Août, une session de formation à au bénéfice d’une vingtaine de journalistes sur la Zone de libre-échange continentale africaine (Zleca). Selon Aminata Assome Diatta, directrice du commerce extérieur, l’objectif visé est de les informer et de partager avec eux, les dernières évolutions des négociations relatives à la Zleca. « Les médias jouent un rôle important dans le cadre de la vulgarisation de la Zleca. C’est pourquoi, nous avons jugé utile d’organiser ce séminaire », a souligné Mme Diatta.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Alioune Sarr, ministre du Commerce. Une occasion pour ce dernier de revenir sur les atouts de la Zleca pour notre pays. Selon ce dernier,  la Zleca est un marché de 1,2 milliards d’habitants dans un continent qui a connu ces dernières années une augmentation des exportations peut constituer une opportunité pour les entreprises nationales. Il affirme que la Zleca permettra également l’accroissement du volume des échanges et l’amélioration du niveau de vie des populations. «Il s’agit, à travers la mise en œuvre de la Zleca, de prendre en charge les entraves à la libre circulation des biens et des services par un mécanisme d’élimination des barrières non tarifaires et la facilitation du commerce et du transit », a déclaré le ministre du Commerce. Comme autres avantages de la Zleca, il cite la promotion des investissements au niveau continental notamment dans les infrastructures, l’innovation dans le cadre de la propriété intellectuelle et le renforcement de la compétitivité par des règles claires et saine en matière de concurrence dans ma seconde phase pour la façon membres de ce marché commun. Alioune Sarr soutient que le Sénégal compte ratifier l’accord avant la fin de l’année.